Que veut dire recruter une ASV ayant de l'expérience

Nous tenons à vous préciser que lorsque le vétérinaire propose un poste d'ASV qui demande de l'expérience, un stage de 2 semaines n'est pas suffisant, c'est un stage d'observation qui ne vous permettra jamais d'être autonome sur un poste qui demande de l'expérience, et d'être apte à faire toutes les tâches d'une ASV RAPIDEMENT.

Pas un simple stagiaire qui ne sera pas quoi faire et qui ne cessera pas de poser des questions aux vétérinaires, alors qu'ils ont assez de boulot comme ça.

En sortant d'un stage d'observation vous n'avez pas assez d'expérience pour postuler sur un poste d''ASV.

Je rajoute également que lorsque le poste est proposé pour une ASV, cela veut bien dire une Auxiliaire Spécialisé Vétérinaire = diplomé (ée)  et/ou expérience. Ca ne sert à rien de postuler à tous les postes que vous voyez sur ce site pour faire des demandes de GIPSA/APFORM.

 

Vous devez respecter le choix du véto qui souhaite une ASV et personne d'autre. Lorsque le véto précise un candidat GIPSA/APFORM dans ce cas vous pouvez postuler, mais en aucun cas sur un poste où il est demandé de recruter une ASV !

 

RAPPEL

Réaliser une immersion professionnelle en entreprise

L'accueil en entreprise pour réaliser une immersion professionnelle est possible dans le cadre d'un dispositif prévu par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale et sous certaines conditions : il s'agit de la Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP).

 

QUEL EST L'OBJECTIF POURSUIVI ?

 Il s'agit de bénéficier d'une expérience professionnelle en vue de :

  • découvrir un métier (aide à domicile, cuisinier, plombier…) ou un secteur d’activité (services à la personne, commerce, hôtellerie-restauration…),
  •  confirmer votre projet professionnel grâce à des situations réelles de travail,
  • initier un parcours d’embauche pour accéder à un emploi ou dans le cadre d’une reconversion.
 

A QUI CELA S'ADRESSE-T-IL ?

Vous pouvez être concerné  :

  • si vous bénéficiez d’un accompagnement social ou professionnel personnalisé, que vous soyez demandeur d’emploi (inscrit ou non à Pôle emploi), adhérent à un Contrat de sécurisation professionnelle (CSP), jeune suivi dans le cadre d’un CIVIS ou de la Garantie jeunes, allocataire du RSA, salarié en contrat aidé (Contrat Unique d’Insertion y compris en emploi d’avenir)…
  • et si l’organisme qui vous accompagne  vous a prescrit cette immersion.
 

QUELLES DÉMARCHES ?

Cette mesure doit être proposée par l’organisme qui vous accompagne :

  • votre conseiller Pôle emploi,
  • votre Mission Locale si vous avez moins de 26 ans,
  • un Cap emploi si vous êtes en situation de handicap,
  • une structure d’insertion par l’activité économique (entreprise d’insertion ou association intermédiaire ou atelier et chantier d’insertion) pour les salariés en insertion, 
  •  ou un autre référent (si délégation de l'un des prescripteurs énumérés ci-dessus).

Vous signez une convention avec l’organisme prescripteur et la structure d’accueil qui précise les conditions de votre activité dans cette structure (durée, fonctions exercées, horaires…).

 

 QUELLES MODALITÉS ?

L’immersion professionnelle se déroule dans une structure d’accueil (entreprise, association..), dans laquelle :

  • vous êtes accompagné par un tuteur chargé de vous aider, vous informer, vous guider et vous évaluer,
  • vous avez accès aux mêmes avantages collectifs (restaurant d’entreprise, moyens de transport…) que les salariés de la structure d’accueil.
 

QUEL STATUT ?

Pendant la période d’immersion professionnelle dans la structure d’accueil :

  •  vous conservez votre indemnisation si vous êtes demandeur d’emploi,
  •  vous bénéficiez d’une couverture sociale, en particulier en cas d’accident du travail,
  •  vous respectez les règles applicables aux salariés : règlement intérieur, durée du travail, hygiène et sécurité…